Catégories Astrologie, Mieux-Etre

Le saviez-vous ? A chaque signe astrologique nous pouvons associer une fleur de Bach.


Si vous êtes du signe du Lion :

Date de naissance du Lion : du 23 juillet au 23 août
Points forts : Bonté, organisation
Qualités : Générosité, volonté
Défauts : Fierté, autoritarisme
Opposé polaire : Verseau
Maison associée : Maison V
Vos pierres : Topaze, diamant
Votre planète dominante : Soleil
Votre élément : Feu
Vos couleurs : Jaune, orange
Vos métaux : Or

Pourquoi faire correspondre une Fleur de Bach à chaque signe astrologique?

Le Dr Bach a divisé les 38 fleurs en 7 groupes. Il a également sélectionné 12 d’entre elles, les nommant les 12 guérisseurs.
Elles sont aussi appelées « fleurs de type » , en lisant la description vous pouvez vous y reconnaitre en fonction de votre tempérament.

Peter Damian* propose une correspondance astrologique par signe. La curiosité peut vous amener à vous renseigner sur la fleur correspondante au signe de votre ascendant, au signe dans lequel est votre Lune, Vénus ou d’autres planètes de votre thème astral.

Le type Vervein

Il ne peut envisager la médiocrité, ni tolérer que quiconque remette en question ses idées ou ses motivations. Il en vient donc facilement à se disputer. Etant généralement sincère, il ne lui vient pas à l’idée qu’il puisse être insupportable.

Le type Vervein constructif gère avec fierté ses passions personnelles et son domaine intérieur. Il est juste avec les autres et n’éprouve aucune perte de confiance ou de prestige lorsqu’il les sollicite. Il respecte l’avis de ceux qui sont plus sages ou plus capables que lui, car il connait parfaitement ses propres limites. Comme le chat, il sait aussi combien il doit disposer de force ou d’énergie pour atteindre ses buts quels qu’ils soient. Constant et infatigable comme le Soleil, il peut endosser et assumer avec grandeur une position de haute importance.

Vous trouverez ici l’article décrivant la Fleur de Bach Vervein : —> Verveine 

Les similitudes du Lion et de la Fleur de Bach Vervein :

L’étude de ce signe va vous offrir une vision intéressante du type Vervein. Considérez le Soleil comme une image idéale du type Vervein constructif.
Le Soleil gouverne le signe du Lion, cinquième du zodiaque. Comme l’astre solaire, le Lion a lui aussi une nature de feu fixe, et donc constante, tant dans son esprit que dans ses aspirations. On peut s’attendre, sous une telle influence, à ce que le Lion fasse preuve d’un immense orgueil. L’animal du même nom, symbole du signe, personnifie ce trait de caractère (en anglais, il arrive que l’on nomme « Pride », traduit en français par « orgueil », une tribu ou une famille de lions). Un tel symbole nous renvoie aussi aux capacités de diriger propres au natif de ce signe.

Pour son bonheur, il est essentiel que le Lion ait un domaine qui lui soit exclusivement réservé et sur lequel il puisse régner. C’est son voeu le plus fondamental. Cherchant à être le centre de toutes les attentions, il donne le meilleur de lui-même lorsque l’on peut organiser les choses au plus haut niveau, lui-même étant bien entendu le chef de cet organisation. Rien d’étonnant à ce qu’il veuille fonder une famille, dont les membres seront alternativement soumis à sa magnanimité et à son tempérament de dictateur.

Quand on le considère à peine plus qu’un vassal, souvent, l’ami ou l’enfant Lion, très soumis à l’orgueil léonin, fait montre d’une prodigalité exagérée. Ce n’est pas uniquement pour épater la galerie. Son goût de se mettre en scène et un sens théâtral inné font de ce Lion un acteur particulièrement bon, quel que soit la scène de la vie à jouer. Le Lion est, par nature, indéfectiblement fidèle à ceux qu’il aime.

Le signe gouverne le coeur, et les sentiments du natif sont généralement constants et romantiques, mais teintés d’une jalousie excessive. Sous des aspects négatifs, le Lion tend à se montrer suffisant et prétentieux, jusqu’à pouvoir atteindre le ridicule dans le genre pompeux ou affecté, ou bien la cruauté intolérante et dogmatique.

Il est intéressant d’envisager le Lion par rapport au signe opposé, le Verseau (article à venir en janvier). Ces deux signes sont les polarités d’une même force céleste et sont intensément liés au plan de l’évolution humaine.

L’Ancien Testament désigne comme les deux fils les plus saints de Jacob, Judas (le Lion) et Joseph (le Verseau). Dans l’eschatologie, le Lion est le fils de Dieu, le Verseau le fils de l’Homme. Il s’en suit donc que comme les dieux engendrèrent les hommes, les hommes deviendront des dieux. Dans une lecture occulte de la Bible, c’est la promesse implicite de Dieu lui-même.

Comme un tandem, alors, ces deux signes, Lion et Verseau, sont la demeure de l’esprit, ou de ce que nous connaissons comme le véritable moi en chaque homme et chaque femme, qui préside au caractère et à la personnalité terrestre, et même à l’âme. Le Lion et le Verseau sont deux signes fixes, les deux autres étant le Taureau (article à venir en avril) et le Scorpion (article à venir en octobre). Tous quatre sont connus, en astrologie ésotérique, comme signes du serpent, selon la grande, mais secrète sagesse qu’ils manifestent représentées par la structure du Sphinx : le corps d’un taureau (Taureau), les pattes et la queue d’un lion (Lion), les ailes d’un aigle (Scorpion) et le visage d’un homme (Verseau). Tel fut la vision d’Ezekiel.

N’étant pas, en soi, l’un des signes les plus religieux, ou dévot, le Lion, dans ce céleste schéma quaternaire, a le rôle d’incarner le principe magnificent de l’Autorité Divine. Ce symbolisme se traduit, dans la société – ou dans le corps politique tel que nous le connaissons – par le règne de l’église ou de la monarchie, avec cet apparat de pompe et de cérémonie qui l’accompagne, expression manifeste de l’influence du Lion. On peut même détecter cette intention dans le glyphe de ce signe, incompréhensible autrement, car il s’avère que ce symbole est celui de l’ancienne prêtrise égyptienne.

 

Donc, le Lion porte en lui l’héritage de ce privilège. Il revendique l’avantage du « Tous pour un »,  quand le Verseau à l’opposé, clame le « Un pour tous ». Le danger inhérent à cette attitude inconsciente s’exprime parfaitement dans l’adage « le pouvoir absolu corromp absolument ». La puissance destructrice de la force solaire incontrôlée est illustrée par l’histoire de Phaëton et du chariot solaire ( racontée dans l’article du Scorpion à venir en octobre ). Vu sous l’angle du Lion, c’est par ce qu’il se surestimait que le jeune Phaëton eut un jour l’idée folle de jouer avec une puissance aussi souveraine. Ayant lui-même été l’objet de la tentation (le Scorpion), il perdit tout contrôle causant au monde un désastre, et non des moindres.

Endossé ainsi un savoir-faire et un tempérament tels que le type Lion voudrait en avoir le privilège ne peut s’exercer que pour le profit de tous, car sinon cette force s’inversera comme se retourna le chariot solaire. Ce que Dieu a accordé à son serviteur sera renié par ceux qui, en réalité, ne veulent servir que Dieu. En d’autres termes, si les quelques-uns qui sont privilégiés choisissaient de ne pas servir la multitude, alors, la multitude pourrait servir les quelques privilégiés en sacrifice à Dieu. Dans le cours de l’histoire, la période actuelle pourrait être de celle qui demande aux Lions une plus grande souplesse et beaucoup d’adaptation car nous approchons de l’Ere du Verseau où l’on verra les privilèges divins et leur reconnaissance, auparavant apanages exclusifs, accordés à tous.

 

Si vous avez envie d’en savoir plus cliquez ici.

Source :
*Peter DAMIAN, manuel astrologique des Fleurs de Bach, Editions Ulmus Co. Ltd,

4 commentaires

Laisser un commentaire

  • Manou pascalou

    Article très intéressant d’autant plus pour nous que mon conjoint est Verseau et mes filles Lion-Verseau!

  • Je suis lion…. Je me reconnais assez sauf pour certaines choses mais peut-être parce que mon ascendant est ……….verseau !
    très intéressant en tout cas, merci
    et conseillerais-tu de faire des « cures » de Verveine ?

  • Pascale Auteur de l’article

    Merci Francine pour ton commentaire. Il sera intéressant de lire l’article du Verseau en janvier si c’est ton ascendant mais aussi de regarder la carte du ciel de ton thème astral afin de voir en quels signes tu as la Lune, Vénus … (je ne suis pas une experte en astrologie mais j’ai des notions) Je ne sais pas si tu as cliqué sur le lien qui amène à l’article sur la Fleur de Bach Vervein, si tu te sens attirée par cette Fleur, tu peux aller acquérir un flacon (à diluer dans un autre flacon) mais il y a certainement d’autres Fleurs à ajouter en fonction de ce que tu vis actuellement. C’est au cours d’un entretien avec une Conseillère agréée en Fleurs de Bach que tu vas avoir une vision plus large de la méthode du Dr Bach. N’hésite pas à me contacter pour en parler. Ta Fleur de Type peut t’aider dans plusieurs sélections de Fleurs formant pourtant à chaque fois un mélange différent avec une action différente.