Catégories Fleurs de Bach, Groupe 6 : découragement

Comment passer de l’auto-culpabilisation au respect de soi ?


La fleur de Bach Pine est la fleur de l’acceptation de soi :

Le principe : Pine (Pin Sylvestre) représente le principe du repentir et du pardon. Il est lié à l’état d’âme potentiel de l’acceptation de soi.
Dans l’état négatif, on se dévalorise par des sentiments de culpabilité infondés.

Geste de la plante :

En termes d’évolution, le pin est plus âgé que toutes les autres plantes à fleurs, ce qui relie directement l’état Pine au passé et aux processus de transformation profonde.
On distingue trois étapes de croissance sur une même branche, comme une image de trois génération successives. L’état émotionnel Pine est un état qui se développe avec le temps.

« Pour ceux qui se critiquent eux-mêmes. Alors même qu’ils réussissent ils pensent qu’ils auraient pu faire mieux et ne sont jamais contents de leurs efforts et de leur résultats.

Il peut arriver que l’erreur ait été commise par quelqu’un d’autre, mais ils n’en revendiquent pas moins la responsabilité »

Edward Bach

Vous retrouvez-vous dans une ou plusieurs de ces réactions?

  • Vous vous excusez de tout et envers tous,
  • Vous vous sentez responsable des fautes des autres,
  • Vous ne parvenez pas à vous pardonner un certain fait et vous le reprochez encore des années plus tard,
  • Vous vous sentez obligé de vous justifier -devant vous même et devant les autres – si vous vous accordez un petit plaisir,
  • Vous acceptez difficilement un cadeau parce que vous voyez – inconsciemment – n’avoir rien mérité,
  • Vous vous jugez sévèrement lorsque vous ne gagnez pas aussi bien votre vie que les autres,
  • Si vous êtes en meilleure position que quelqu’un d’autre, vous vous le reprochez.


La fleur de Bach Pine vous aide à :

  • Reconnaître vos erreurs, les accepter, mais sans vous y cramponner,
  • Eprouver un repentir sincère au lieu d’un sentiment de culpabilité en pouvant vous pardonner et oublier,
  • Participer au fardeau des autres seulement si cela est utile,
  • Comprendre la condition humaine et surtout les sentiments humains,
  • Devenir humble, patient, modeste.

Recommandations :

  • Voir votre propre valeur et être certain que chaque être humain mérite l’amour,
  • Voir où vous exigez trop de vous-même, où vous visez des buts irréalisables afin de pouvoir en redéfinir d’autres,
  • Vous accepter telle que vous êtes, avec vos propres faiblesses.

« Vous n’êtes responsable que pour ce que vous pouvez changer.
Votre attitude est la seule chose que vous pouvez changer.
C’est là toute votre responsabilité. »

Sri Nisargadatta Maharaj

Si vous avez envie d’en savoir plus cliquez ici.

Source :
Pascale MILLIER, Mieux vivre avec les fleurs de Bach, Eyrolles Pratique,
Mechthild SCHEFFER, les 38 quintessences florales du Dr Edward Bach, Editions Médicis.

5 (100%) 1 vote[s]

Aucun commentaire

Laisser un commentaire