Catégories Astrologie, Mieux-Etre

Si vous êtes du signe du Scorpion :


Si vous êtes du signe du Scorpion :

Date de naissance du Scorpion : du  23 octobre au 21 novembre
Points forts : Sens tactique, ténacité
Qualités :  Lucidité, pugnacité
Défauts : Agressivité, noirceur
Opposé polaire : Taureau
Maison associée : Maison VIII
Vos pierres : Grenat, rubis
Votre planète dominante : Mars, Pluton
Votre élément : Eau
Vos couleurs : Rouge, gris
Vos métaux : Fer
Parties du corps correspondantes : les organes génitaux

Pourquoi faire correspondre une Fleur de Bach à chaque signe astrologique?

Le Dr Bach a divisé les 38 fleurs en 7 groupes. Il a également sélectionné 12 d’entre elles, les nommant les 12 guérisseurs.
Elles sont aussi appelées « fleurs de type » , en lisant la description vous pouvez vous y reconnaitre en fonction de votre tempérament.

Peter Damian* propose une correspondance astrologique par signe. La curiosité peut vous amener à vous renseigner sur la fleur correspondante au signe de votre ascendant, au signe dans lequel est votre Lune, Vénus ou d’autres planètes de votre thème astral.

Le type Chicory (lorsqu’il est en déséquilibre ) :

Ceux qui requièrent Chicory (Vous pouvez lire l’article sur la Fleur de Bach Chicory ici) bloquent le flux du courant qui entraine vers l’amour inconditionnel. Lorsque cette énergie est retenue intérieurement, les forces d’amour, d’énergie et de connaissance qui, normalement sont destinées à l’extérieur deviennent dangereuses et peuvent, à l’inverse, se concentrer en un intérêt égoïste pour le pouvoir ou en avidité et en convoitise.

Le type Chicory est jaloux et possessif. Dans un état d’attachement constant (en esclavage, même, parfois), il cherche à retenir les gens qu’il aime. Dans une attitude de critiques constantes, il veut contrôler diriger la vie des autres.
Le type Chicory peut être comparé à la mère typique, qui place indirectement son ambition dans sa progéniture, et au-dessus de l’amour qu’elle a pour ses enfants. Pour ce qui est de la recherche de ses propres fins, il aime à jouer sur la sympathie et le sens du devoir des autres. Lorsque leur désir ou leur dessein sont contrariés, aussitôt ils jouent les martyrs, pouvant évoquer la maladie pour s’attacher la sympathie ou les soins attentifs des autres.
La différence avec le type Centaury (article sur la Vierge/Centaury) est que ce dernier supporte stoïquement son martyr. Le type Chicory s’en sert intentionnellement pour manipuler.  Il choisit la maladie pour son impact dramatique. Quoi d’étonnant à ce que ce soit justement le type Centaury (article sur la Fleur de Bach Centaury) qui tombe souvent sous le joug des méthodes de domination du type Chicory ?

Le type Rock Rose est dans la ligne de mire pour le type Chicory par sa peur d’être abandonné et de se trouver isolé qui le rend infiniment dépendant. Le Cerato (qui peut s’embourber sans direction) ou le type Scleranthus (qui connait les affres d’une grande incertitude) sont d’autres cibles du type Chicory . Tout en paraissant se soucier du bonheur et du bien être des autres, le type Chicory ne pense en réalité et n’agit que du point de vue de son intérêt égoïste. On peut le comparer à une harpie – ou bien aussi à l’usurier totalement déterminé à récupérer ce qu’il estime lui être du.

Derrière la nature accaparante du type Chicory apparait un besoin d’être compris. Par ce qu’ils craignent vraiment la dépendance, ils recherchent à avoir la main mise sur les autres. Alors que le type Agrimony est avide de compagnie, le type Chicory va rechercher la compagnie parce qu’il craint l’obscurité. Son désir est grand d’être pris au sérieux, et il apprécie la compagnie de ceux qui soutiennent ce besoin.

Le type Chicory lorsqu’il est constructif :

La type Chicory (article sur la Fleur de Bach Chicory ) s’oublie lorsqu’il s’engage pour une  » cause « .

Il est, par exemple, un chef qui jamais ne demandera à autrui ce que lui-même ne ferait pas.

Il peut se dépenser en efforts incessants au bénéfice des autres pour que les choses  » se passent bien « .

Il devient dans ce rôle comme Spartacus défendant le faible et l’opprimé.

Courageusement, il met son amour des beaux combats au service des causes nobles.
Sa capacité à déceler les faiblesses chez autrui en fait un ennemi infatigable du mal.

Il déteste la méchanceté et se réalise dans la défense loyale de l’innocent.

La correspondance entre le Scorpion et la Fleur de Bach Chicory :

Nous aurons un bon aperçu du type Chicory en étudiant ce signe. Le Scorpion est le 8ème signe du zodiaque. Les anciens Hébreux le personnifiaient comme Dan « Serpent sur le chemin, un céraste sur le sentier (le zodiaque) qui mord le cheval au jarret et son cavalier tombe à la renverse« . Voici qui décrit la tendance du Scorpion à saper la progression des aspirations de l’âme, alors qu’elle arrive au jarret du signe du Sagittaire. Le cavalier est la nature supérieure de l’homme que le Scorpion cherche à détourner en l’attirant vers sa nature inférieure, le cheval qu’il monte ; (le Centaure est moitié cheval, moitié homme). Ici le serpent désire la chute de l’âme exactement comme il fut l’instrument de la chute d’Adam au Jardin d’Eden. C’est un thème récurrent dans tout savoir astrologique et religieux tendant le piège de la tentation sur le chemin de l’âme, et le serpent représentant le tentateur lui-même. Dépeinte astrologiquement, la « chute » de l’humanité (Balance, Equinoxe d’automne) est ce qui sépare à présent le Scorpion (l’acte créatif) de sa pure ou immaculée conception (la Vierge du signe qui porte son nom) ; et il est intéressant de supposer que ces deux signes pourraient avoir été un temps réunis – voyez la similarité du glyphe entre Scorpion (homme) et Vierge (femme) – tout comme Adam le fut à Eve avant qu’ils ne soient séparés. C’est une symbolique très forte qui recèle un grand mystère et confirme le Scorpion comme le plus mystérieux des signes du zodiaque.

Ce qui ressort de ces mythes c’est que le Scorpion est considéré comme une force de stagnation cherchant à posséder le Pouvoir de la Vérité plutôt qu’à lui laisser la voie libre. Ne fût cette position, le Pouvoir de la Vérité serait transmis librement à toute l’humanité par l’intermédiaire des rayons du Soleil. Le Scorpion est le Lucifer du Paradis perdu de Milton, qui se glorifie « mieux vaut régner aux Enfers que servir au Paradis ».  Comment ne pas céder à la réputation maléfique de ce signe provocateur? Même les planètes qui le gouverne sont reconnues parmi les plus difficiles à gérer, du moins par les astrologues. Mars est connue pour régner sur la guerre, et Pluton pour régner sur le séjour des morts, ou le garder. Le Scorpion, c’est aussi le mythe de la provocation jalouse face au pouvoir tout autant que l’histoire de l’homme tentateur. C’est le Scorpion qui provoqua l’emballement des chevaux du chariot – Soleil le jour où, dans un accès de folie, Phaëton voulut les conduire. (Ceci esquisse un autre rôle du Scorpion « tueur fou », attendant de bondir sur le non-initié qui ose remplir une fonction pour laquelle il n’est pas qualifié ; tout comme la Mort, il nous prend habituellement par surprise. Je me contenterai d’évoquer simplement le sujet, car ceci nous entrainerait dans une longue digression sur le Scorpion, signe de la rétribution). L’implacable conséquence d’un tel acte de fougue fut la mise à feu de toute l’Afrique du nord, transformée en un vaste désert – poursuit l’histoire – mettant en lumière la rébellion innée du Scorpion contre l’autorité (carré du signe du Lion) , voire même contre son Créateur, ici symbolisé par le gouverneur du Lion, le Soleil. Comme Judas dans le Nouveau Testament, le Scorpion cherche à trahir le Fils (le Soleil) pour trente petites pièces d’argent, comparables au trente jours d’un mois lunaire (l’argent est le métal de la Lune).

Le Scorpion est un signe d’Eau fixe et évoque non seulement les marées et les eaux stagnantes, mais aussi la glace qui, comme le Scorpion que nous avons évoqué, fond au Soleil, est diminué par sa chaleur, comme le serpent se dérobe à la face de Dieu. Cependant, si rien n’est vraiment mauvais, nous devons trouver notre « sympathie pour le démon » et arriver à comprendre que la présence du Scorpion est vitale et nécessaire à l’Univers.

Ce que ces histoires ne révèlent généralement pas c’est que le Scorpion est vraiment le signe de la Rédemption et du Salut. Il est le siège de la transformation. Notre véritable nature ne se révèle – à nous comme à Dieu – qu’après avoir été testée. Voilà pourquoi beaucoup croient que Dieu a envoyé Lucifer en adversaire de l’humanité, ainsi qu’il le fit dans le Livre de Job. Les plus grands pêcheurs font les plus grands saints, du moins selon les Ecritures. C’est comme le scénario qui préside à la légende de Faust. Produit par le grand poète allemand Goethe, Faust est le Scorpion idéal qui, ayant résisté à la tentation (et bien qu’il ait vendu son âme au diable) est à la fin rédempté et transporté aux Cieux par un choeur d’anges. Lucifer lui même fut un ange au Ciel dit la Bible, et le redeviendra un jour.

En fin de compte, nous pouvons apprécier la tâche du Scorpion comme celle de l’Eliminateur. Comme la Mort, le Scorpion élimine les excédents des populations de toute espèce, récoltant ce qui a démontré son utilité. Ceci peut paraitre dur mais c’est une assez bonne description, puisque le Scorpion régit les organes d’élimination dans le corps. De nature vengeresse, le Scorpion l’est également, mais pas totalement sans loi. Dans la Kabbale hébraïque, Daath est décrite comme la séphirath invisible (aspect de Dieu). On ne la fait pas figurer sur le tracé de l’Arbre de Vie, mais elle doit être comprise comme le seuil du Triangle Supérieur, que tout âme doit franchir pour ne plus qu’un avec Dieu. Tout comme le Styx, la rivière que doivent traverser les morts pour accéder aux Enfers. La Mort, dans toute l’acception et l’utilisation de ce terme, est une condition nécessaire à une existence plus riche. Après la Mort, le Voile du Temple se déchire, et le fils de l’homme, l’homme intérieur, est réssucité.

Si vous avez envie d’en savoir plus sur les élixirs floraux:  cliquez ici.

Source :
*Peter DAMIAN, manuel astrologique des Fleurs de Bach, Editions Ulmus Co. Ltd,

 

 

Aucun commentaire

Laisser un commentaire